Camille Epplin illustratrice papier: Exposition : " Dans les petits papiers du sapin" - décembre2017--> 8 janvier 2018

16 mars 2018

Exposition : " Dans les petits papiers du sapin" - décembre2017--> 8 janvier 2018

http://camillepplin.blogspot.fr/2018/03/exposition-dans-les-petits-papiers-du.html

Fin 2017, j'ai participé à la décoration des vitrines de la CCI de Strasbourg.
Il faut savoir que cette ville est nommée #capitaledenoël pour son célèbre marché de Noël (n'hésitez pas à cliquer sur ce lien vous pourrez admirer les ruelles illuminées et le fameux sapin de la place Kléber !)
En association avec les Noëlies, la ville de Sélestat et le Centre International d'Art Verrier de Meisenthal le défit était de taille et vraiment très réjouissant! Un beau projet créatif qui m'a véritablement sorti de mon quotidien, et fait partagé une belle aventure humaine... Allez, suivez le guide c'est par ici >>



http://www.otstrasbourg.fr/fr/decouvrir/monuments-musees-et-autres-sites-a-visiter/les-coups-de-coeur-fr/F223012534_la-chambre-de-commerce-et-d-industrie-strasbourg.html


Tout d’abord ce bâtiment que l'on trouve Place Gutenberg est tout simplement magnifique!!! Et ses vitrines... C'était un véritable honneur de me voir proposer un tel projet!
Patrick Keller employé au service animation culturelle de la ville de Sélestat a imaginé la mise en scène et ensemble nous avons défini tous les éléments en papier nécessaires à la décoration de 10 vitrines (situées à droite du bâtiment). C'est la première fois que je travaillais sur une telle envergure : 10 vitrines de 2 mètres de haut sur près de 1,70 mètre de large chacune. Je peux vous assurer que mon petit atelier n'a pas suffit a accueillir tous mes décors en fabrication! Et je dois un immense merci à ma petite famille qui a supporté mes bouts de papiers dans la salle à manger au départ, puis très vite dans le salon, la cuisine et même une partie du couloir!


Mais commençons par le commencement...
L'idée était de mettre en avant dans chacune des vitrines quelques décorations iconiques de l'arbre de Noël. Il faut savoir qu'à la bibliothèque humaniste de Sélestat on y trouve la plus ancienne mention écrite citant l'arbre de Noël en 1521, d'où cette idée de montrer une partie de l'évolution des décorations dans l'histoire du sapin de Noël.



Chaque vitrine présentait en son centre un sapin en bois stylisé fixé sur un socle également en bois et percé (pour laisser passer la chaleur des chauffages situés juste au dessous. Une contrainte technique assez angoissante pour moi au début car j'avais très peur que mes papiers se décollent ou gondolent avec le froid des vitres et la chaleur des chauffages. Mais je vous rassure tout de suite ça c'est plutôt bien passé!)
Ces supports ont été entièrement réalisés dans les ateliers de la ville de Sélestat, par trois menuisiers qui ont véritablement de l'or dans les  mains.
C'est ici que mon aventure humaine commence! En général, je travaille seule comme ce fut le cas ici pour l'élaboration des pièces de papier. Mais pour la première fois pour le transport, l'installation, le montage, le démontage j'ai été entourée d'une équipe dynamique et franchement sympathique ;)
Il nous a fallu pas moins de deux jours de travail, d'une camionnette et d'une fourgonnette pour transporter le matériel et la main d’œuvre nécessaire au montage.
Alors exceptionnellement je souhaitais vous montrer qui se cache derrière la réalisation de ce genre de projet. Marcher de Noël, Corso Fleuri et autres festivités mais aussi réfection de bâtiments publics, création de meubles pour les écoles, et j'en passe... Tous ces artisans sont précieux pour une ville. Je ne vous cache pas que lorsque je suis arrivée avec mes petits croquis et papiers découpés j'ai été quelque peu impressionnée! Mais très vite j'ai adoré travailler aux côtés de personnes qui mesurent, percent, poncent et fabriquent tout un tas de choses utiles.
Et honnêtement, voir de grosses mains d’artisans suspendre mes pioupious et autres pièces en papier, c'était plutôt... amusant!
Ensemble nous avons très vite appris a travailler de manière organisée entre les différentes vitrines.

Je n'ai donc pas pu m’empêcher de passer dans leur immense atelier (comparé à mon minuscule petit coin à domicile) pour faire quelques photos.


    Une mise en scène commune :


    Pour chaque vitrine le même schéma de montage : 
    1. Des sapins en papier sur les deux vitres de côtés au premier plan.
    2. Au deuxième plan : un sapin en bois décoré selon l'époque présenté au milieu.
    3. Une forêt de bouleaux avec quelques animaux tout autour.
    4. Au même niveau des suspensions de Noël reprenant l'époque concernée.
    5. Au dernier plan un grand panneau de 1mètre de haut sur 80cm de large avec une signalétique discrète mais festive (c'est Noël après tout) reprenant l'intitulé et l'époque des décorations.

    Fabrication des arbres et animaux en papier :


    Il m'a fallu donc découper 18 sapins et plus de 50 troncs de bouleaux de 2 mètres de haut entremêlés de branches. Pour cette étape, il m'était impossible d'utiliser ma machine a découper qui n'a qu'une envergure de 30cm de large sur 60cm de long. J'ai donc aligné toutes mes planches de découpe et me suis installée sur nos tables de salon et cuisine (d'où ce léger bazar temporaire!)
    Avec du papier blanc les jeux d'ombres et de lumières / de pleins et vides sont vraiment très intéressants a travailler. Certains grands animaux ont été découpés à la main. Les plus petits à la machine pour gagner du temps (nous étions assez short en délais de fabrication). Sur chacun j'ai rajouté des détails comme les poils pour jouer avec ces effets de lumière.












    Une signalétique elle aussi en papier découpé :


    Pour les titres des vitrines nous avons opté pour un papier métallisé or effet miroir.
    J'ai découpé les éléments à la machine (je ne vous cache pas que ce papier était un vrai casse tête à découper sans déchirure ou pliure comme à coller sans traces de doigts...)

    Pour la vitrine de Sélestat des lettres rouges ont été réalisées en couches superposées

    Et pour la vitrine de la boule de Noël 2017, la Rotor de Meisenthal, les lettres ont directement été collées sur le panneau de bois et le logo repris lui aussi en couches superposées. Voici quelques images durant la fabrication.





     



    Du papier pour les boules en verre de Meisenthal :


    Comme je vous le disais plus haut la ville de Sélestat s'est associée au CIAV de Meisenthal pour illustrer ses vitrines. Et ce papier blanc opaque contrastait a merveille avec les verres colorés et translucides de Meisenthal. On a certes mis l'accent sur la boule Rotor qui était la création de l'année 2017, mais on pouvait en retrouver dans d'autres vitrines comme celle consacrée aux pommes et hosties.

    Je me suis également amusée à reprendre en taille réelle quelques boules de Meisenthal comme ici dans l'ordre d'apparence : la Cumulus, la Mix, la Fizz et la Kilo
    Pour la vitrine Rotor j'ai également réalisé quelques engrenages en papier, plus ou moins épais pour réaliser un jeu de superposition sous l'horloge présentée en arrière plan.












    Il n'était pas franchement évident de prendre de belles photos, de jour avec les reflets et de nuit avec la pluie... Mais vous verrez plus bas on voit le reflet de la Cathédrale de Strasbourg dans une vitrine. Et honnêtement, de voir mon papier avec ces boules de Meisenthal et le reflet de cette majestueuse Cathédrale dans cette belle vitrine de la CCI, je me suis dit " là c'est pour de vrai, c'est ce que l'on appel un super projet!"






    Lampes en papier et fer forgé :

    Dans les ateliers de Sélestat ont été également fabriqué 3 structures métalliques destinées a être recouvertes de papier représentant des branches de sapin. D'autres ont été réalisées en couleurs pour une autre exposition (voir l'article ici >>)






    Des biscuits alsaciens traditionnels en papier : Bredele et Springerle :

    Ce projet aura vraiment été l'occasion pour moi de découvrir de nouveaux procédés en papier. Comme pour d'autres éléments de la vitrine j'ai ici utilisé la superposition pour donner du relief aux différentes décorations de biscuits et également l'embossage comme pour les hosties. Voici en image quelques étapes de fabrication.

















    Pommes et hosties :

    Pour la dernière vitrine des pommes et hosties en papier accompagnaient les belles boules en forme de pomme de Meisenthal. J'avais réalisé les hosties en utilisant la technique de l'embossage du papier. J'ai frotté mon papier sur une forme pour lui donner un gaufrage particulier.





    Et beaucoup d'autres détails en papier...

    Il n'est pas évident de répertorier tous les éléments que j'ai pu fabriquer en papier.
    Il me reste encore a vous montrer les plumes, les oiseaux, ma sculpture sapin dans la première vitrine qui tournait sur un socle, les notes de musique et partitions, les bougies, les étoiles, les pommes de pin...Chaque vitrine possédait son lot de décorations et suspensions propres au thème et à l'époque présentée.

    Je terminerai cet article en remerciant toutes les personnes qui m'ont fait confiance pour la décoration de ces vitrines : la ville de Sélestat, l'association des Noëlies, la CCI et je tenais a rappeler que l'aventure fut possible grâce à cette formidable petite équipe d’artisans et aux belles idées particulièrement originales de Patrick Keller.
    Alors tout simplement MERCI ! Et quand est-ce que l'on remet ça?